Gilbert RICHARD.

Internet réserve parfois des surprises extraordinaires, voila que je reçois un mail aussi sympathique qu'inattendu.

Gilbert RICHARD me fait le plaisir de m'envoyer des photos de ses archives avec Henri SALVADOR et plus encore. 

Je me souviens avoir regardé ses émissions de télévision, le jeudi après midi et le mercredi. Les " Minizup et Matouvu " et autres réjouissances pour le jeune public ont accompagné toute une génération de gamins qui doivent avoir maintenant la quarantaine passée.
Pour ceux qui ne se souviendrait pas ou qui n'ont pas connu 
Gilbert RICHARD, 
voici une petite présentation de ce personnage atypique, attachant et convivial du petit écran.
Si vous désirez en savoir plus allez voir son
carnet de route.

Cliquez sur les photos pour accéder à la galerie.

___________________________________________________________________________________

L'école Supérieure de Commerce d'Amiens ne l'a vu que peu de temps, car à 17 ans il quitte cette institution pour suivre le Cirque AMAR 

Gilbert RICHARD.
(très grand cirque à l'époque)... en tant que Monsieur Loyal.

Suite au Cirque auquel il a renoncé, étant à bout de force après 7 mois ( levé à 5 heures du matin et couché vers les 2 heures du matin ) , une époque difficile à traverser l'attendait ! Immobilisé à Lyon par les grèves de 1947, après avoir dépensé ses économies, il se souvient avoir couché 27 jours sous les ponts sans un centime en poche !!! 

Pendant 3 ou 4 ans, il a été obligé de faire une quantité de "petits métiers" comme : livreur de pâtisserie dans les campagnes - courtier en assurances - démarcheur de publicité – soldeur – éleveur de volailles – vendeur d'immobilier … etc. etc.

- Gilbert n'est pas du genre à se laisser démonter par la vie, le spectacle fait partie de lui.

Par le biais du hasard et de sa volonté, il organise des tournées pour le HOT CLUB DE FRANCE, des conférences sur la protection de la faune et de la flore ainsi qu'une quantité impressionnante de tournées d'été sur les plages, de spectacles divers, de rencontres très surprenantes.

Je laisse le soin à Gilbert vous raconter:

"C'est à cette époque (en 1953) que j'ai eu l'opportunité de réaliser la première photo d'un petit garçon inconnu de 10 ans, merveilleusement beau, Johnny HALLIDAY (il présentait un numéro de guitare classique), et d'un autre inconnu, Jean LAROCHE, qui devait devenir Jean FERRAT. Depuis, ces 2 photos sont toujours accrochées dans mon bureau, en face de moi ."

- Il garde en même temps ses acquis de l'Ecole Supérieure de Commerce d'Amiens, je laisse Gilbert vous raconter:

"Je revendique avoir été le premier à imaginer -en 1956- un style particulier de publicité organisant pendant 6 mois environ 150 spectacles, dont l'entrée était gratuite sur simple présentation de 2 emballages vides de Chicorée LEROUX. Ce fut un succès commercial exceptionnel permettant à la marque de prendre une sorte de monopole de la "chicorée" en France."

  1959, retour sur la piste du Cirque AMAR, cette fois comme producteur et animateur de 2 numéros sportifs : (Alphonse HALIMI, champion du monde de boxe engagé pour des exhibitions sur un ring et, dans le même spectacle dont Achille ZAVATTA était la vedette,  des courses cyclistes sur home-trainer opposant  d'anciens gagnants du Tour de France (ROBIC, WALKOWIAC et autres…).

  C'est à la fin de 1960 qu'il entre à la télévision sur l'initiative de Jean NOHAIN et la complicité de Gabrielle SAINDERICHIN, d'abord en tant que reporter, ensuite comme producteur-animateur de centaines d'émissions pour les jeunes. En 1961, Lucien MORISS, directeur artistique d'EUROPE 1, lui confie l'organisation de la première tournée des "CHAUSSETTES NOIRES". 
Ce sont les débuts d'Eddy MITCHELL.
 
Dans le même temps, il s'associe à "des gens du voyage", la famille Caplot, pour créer un chapiteau-music-hall de 2.000 places,
le Cirque SPIROU.
Jean NOHAIN  partagera à  avec lui à 100% cette aventure pendant 10 ans.
 
 

Gilbert RICHARD et  Jean NOHAIN.

Dans le même temps, il devient son "manager" pour tout ce qui concerne les galas et les tournées.
Au cours de ces mêmes années, il a aussi animé des centaines de Galas dans toute la France et "managé" pour des périodes plus ou moins longues des artistes comme Bernard HALLER, le ventriloque Jacques COURTOIS avec Omer, Jean FERRAT, Fernand RAYNAUD, Dario MORENO, le jazzman américain Mezz MEZZROW et quelques autres !.  
En 1971, il crée le Cirque PIF, ensuite le Cirque TINTIN et enfin le Cirque TELE 7 JOURS.

  Pierre SABBAGH, directeur de la Première Chaîne lui confie un nombre impressionnant d'émissions. Toujours en 1971, la RAI (télévision italienne) lui demande de produire dans leurs immenses studios de Milan les 15 jours d'émissions familiales de fin d'année.
 
Lorsque l'ORTF  éclate en 1974 Gilbert RICHARD a presque 46 ans .
Jacqueline JOUBERT, devenue directrice des programmes pour la Jeunesse de la Première Chaîne, lui accorde elle aussi sa confiance.

 Il se lance dans la production avec sa société
"R3", qu'il vient de créer au coeur de Paris. De 1978 à 1992 il produira les tirages télévisés du Loto National, ceux du Tac au Tac, du Loto Sportif et du Tapis Vert. Il vend son entreprise en 1992.

Au total, en 40 ans de carrière, il aura animé plus de  5.000 représentations diverses : télévision, galas, tournées, et produit autant d'émissions télévisées!!!!!.

C'est en compagnie de " Minizup et Matouvu "qu'un certain mercredi de janvier 1975, il saluera "en direct" pour la dernière fois, les jeunes téléspectateurs, " de  la Première Chaîne.

Gilbert RICHARD et Henri SALVADOR, je laisse Gilbert vous raconter.....


Gilbert RICHARD et  Henri SALVADOR.

" Henri compte parmi  mes plus chaleureux souvenirs .

Curieusement, ma première rencontre avec lui remonte à peu après la guerre 39/40. J'avais 17/18 ans.

C'était à Lyon (ville qui, sans raison particulière marquera  ma  vie).

Mustapha AMAR, Président Directeur Général du Cirque portant son nom, était invité par la ville à une grande réception pour le remercier d'un important chèque qu'il avait offert aux personnes âgées.

Il m'avait demandé de le représenter.

Je me retrouve, dans une salle place Bellecour assis à la même table qu'Henri qui, lui aussi, avait été invité.

  Nous sympathisons rapidement sans savoir que nos chemins se croiseraient 15 ans plus tard !

  Par la suite, il a participé de nombreuses fois au Grand Club, à la Grande Bulle.


Henri SALVADOR " La grande bulle ".

  Sa première femme, la "célèbre"Jacqueline, connue pour son extraordinaire talent de productrice, m'aimait bien … dieu merci !

  J'ai encore en mémoire les 2 jours vécus avec eux dans leur appartement de Cannes, et aussi les heures et les heures passées en tête à tête avec Henri dans "sa pièce" de la place Vendôme à Paris où il me faisait entendre des quantités de merveilleuses chansons qu'il avait composées et qui restaient enfouies au fond d'un placard … Quel dommage !

  Il y a eu, également, un certain dîner tous les 3 dans leur nid au cœur de Paris, triste souvenir, la maladie de Jacqueline montrait le bout de son nez, et ils étaient au courant qu'elle partageait avec ma première femme le même mal.

  Enfin, toujours à la même époque, j'imaginais une émission pour les enfants : PAPA TETE EN L'AIR. Le thème était d'inclure des variétés au cours d'un fil conducteur rappelant que très souvent les papas ne savent plus : où ils ont posé leurs clés … où ils ont garé leur voiture … où est rangé leur agenda etc. etc.

  Je demandais à Henri d'écrire la chanson du générique. Non seulement il a tout de suite accepté mais, en plus, il est souvent venu la chanter "en direct" en ouverture d'émission sous l'oeil attendri de Jacqueline

Encore "merci" Henri.

  Je terminerai en me rappelant que la première fois que j'ai présenté une émission en direct, c'était en 1961, alors que je ne l'avais pas revu depuis au moins 15 ans, vers 22h.00 le téléphone sonne chez moi. J'entends son célèbre rire ainsi que sa voix malicieuse me dire "mon pote, c'était super!. Tu vas faire quelque chose dans ce métier.

  Mon cœur s'est mis à battre très fort.

Comment avait-il pu trouver mon numéro ? Par la suite, il m'a dit: "Jacqueline avait tout simplement demandé à la télévision !". "

(...)

 

Gilbert RICHARD profite de la vie hors des sentiers professionnels, assouvissant sa passion des voyages.

Merci Gilbert.

 

PRINCIPALES EMISSIONS

co-productions : Jean Nohain / Gabrielle SAINDERICHIN / Gilbert Richard :
                 
Gilbert RICHARD et  Gabrielle SAINDERICHIN 

1960/1961     SOYEZ LES BIENVENUS  série de reportages divers      

1962/1964     LE TRAIN DE LA GAITE (variétés)       

1965/1966     LE GRAND CLUB variétés avec Alice Dona et Sheila et toutes les vedettes de l'époque. 

                     
                      Gilbert RICHARD et  Claude FRANCOIS "Le grand club".         Gilbert RICHARD et Christine DELAROCHE sa partenaire. 
     
          

1966/1970     LA ROUTE DU JEUDI variétés 

                        LE GRAND CHEF série-jeux                 

                        NOUS QUI VERRONS LA LUNE  variétés avec Sacha Distel  

                        TELETE (émissions itinérantes d'été sur les plages) jeux et variétés

                                 

productions : Gilbert Richard

  1971/1972     LOTO TIRELIRE    (série-jeu en collaboration avec Pierre Sabbagh)

                        FLONFLON    (série-jeu en collaboration avec Pierre Sabbagh)

                        JEUDI-CHAMPION  série de variétés avec Danielle Gilbert

COMPTE A REBOURS (série jeu en collaboration avec Pierre Sabbagh)

                        LA PREVENTION ROUTIERE (série de Jacques Antoine)

                        LES FETES DE FIN D’ANNEE DE LA R.A.I. variétés (série italienne)

                        LA GRANDE BULLE série du style Hit Parade avec Claude François

et toutes les vedettes de la chanson à la mode … (sous la direction de Jacqueline Joubert)

 

1973/1974     LES CLES DU TRESOR  série- jeux d'été (sous la direction de Jacqueline Joubert)

7 PARTOUT série de jeux

LA POULE AUX OEUFS D’OR  -Conte Musical (sous la direction de Jacqueline Joubert)

PAPA TETE EN L’AIR série variétés avec Henri Salvador (auteur de la chanson), sous la direction de Jacqueline Joubert.

1978/1992     Production exclusive des Tirages Télévisés du Loto National/Tac au Tac/Loto Sportif et Tapis Vert

 

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

1990                             à la demande de la direction d'ANTENNE 2 (actuellement : France 2) production exceptionnelle d'une série de courtes émissions précédant et suivant  le Journal de 20h.00 : "PARTIR A 2" en collaboration avec Francis LEBEL; animation : Lionel Cassan

-------------------------------------------------------------------------------------

 

Vraiment un très grand merci à Gilbert RICHARD, si vous passez le voir sur son site dites lui un bonjour de ma part, cela lui fera plaisir.
Chez GILBERT

sitesalve 2000 / 2014