Petit article de Philippe BOUVARD parue dans la revue 
" Music Hall "en février 1959.